AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les lycanthropes inventés sont désormais interdits à l'inscription pour une durée indéterminée. Merci de privilégier les loups de la série Teen Wolf ou bien de remplir les autres groupes! ♥️ En vous souhaitant tout de même un bon jeu sur le forum! - Le Staff.

Partagez | .
 

 Isara ♥ You'll never be my family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Isaac Lahey


crédit : Moi
célébrité : Daniel Sharman
messages : 233

points rp : 55

ici depuis le : 07/06/2013
race : Werewolf


MessageSujet: Isara ♥ You'll never be my family   Lun 24 Juin - 16:34

Lara & Isaac
Fuck off


Noms des participants : Lara & Isaac
Date et moment de la journée : Après-midi en juin
Lieu du RP : Dans les locaux des services sociaux
Statut du RP : OUVERT PRIVE COMMUN
Nom de l'intrigue en cours : You'll never be my Family




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Isaac Lahey


crédit : Moi
célébrité : Daniel Sharman
messages : 233

points rp : 55

ici depuis le : 07/06/2013
race : Werewolf


MessageSujet: Re: Isara ♥ You'll never be my family   Jeu 27 Juin - 11:52

I'm free, i don't care of you !


Isaac venait de perdre son père, tout était littéralement fini, il  n'avait plus aucune famille, il avait tué sa mère et naissant, son frère ainé était mort au combat et son père venait de se faire tuer par une bestiole hors du commun, ou plutôt dire un kanima. D'ailleurs les gens qui l'entouraient n'avaient pas une très bonne opinion de lui, et oui il était le pauvre petit orphelin rebelle qui a passé une nuit en prison avant de s'en enfuir. Après tout il s'en fichait de ce qu'on pouvait penser de lui, depuis tout petit il avait apprit à ne pas tenir compte de se que les autres disaient et là c'était le même cas, sauf qu'il n'avait plus de soutient familiale.
Il pouvait bien se vanter d'être libre, de pouvoir faire ce qu'il voulait, il savait très bien que tout cela n'était qu'un leur. Que malgré qu'il voulait la mort de son père qui le battait, il n'en était pas plus heureux. Pourtant il continuait à se persuader que c'était le meilleur pour lui, que jamais il aurait pu espérer mieux. Pourtant, ça lui gâchait la vie, il ne savait absolument pas quoi faire. Bien sûr maintenant il était un lycan, il avait Derek et toute la meute, il pouvait s'y fier mais, une meute est-elle une famille fiable ?
Aujourd'hui, il était retourné dans son ancienne maison qu'il avait plutôt abandonné ces temps-ci pour se concentrer sur ses entrainements et ses nouveaux pouvoirs. Il avait attrapé un cadre photo qui trainait sur l'un des meubles du salon et souriait en voyant une photo de famille avant que lui ne naisse, le visage de sa mère qu'il n'avait pas connu, mais qu'il s'imaginait, qu'il rêvait avoir eu un jour, il faisait comme si il la connaissait car c'est ce qu'il aurait voulu. Tout était parti dans tous les sens depuis sa naissance, la femme qui l'avait mise au monde était morte suite à une hémorragie interne, son frère c'était engagé dans l'armée et y avait laissé la vie ce qui enferma son père dans une démence impossible à gérer, il lui en faisait voir de toutes les couleurs mais surtout il lui montrait la couleur de ses poings.
Isaac méditait sur sa vie passé et ne voyait plus le présent et le futur car i ne savait pas du tout où tous cela le mènerait. Effectivement, il avait peur, peur qu'il déçoive encore une fois sa famille en ne choisissant pas le meilleur pour lui mais, pour l'instant, il était complètement confus et son jugement était faussé. Il ne savait pas ce qui était bon pour lui et ce qui ne l'était pas, le flou total. Ce fut à ce moment que le téléphone retentit et lui fit échapper le cadre des mains, celui-ci alla se briser contre le carrelage laissant pleins de bouts de verres étalé sur le sol du salon. Isaac hésita pour enfin aller répondre. "Bonjour Monsieur Lahey, ici les services sociaux. Nous aurions besoins de vous voir, cet après-midi même au centre à 15h tapante, cela vous va ?" Il ne savait pas quoi dire, c'est après une longue pause qu'il accepta, il n'avait pas la moindre idée de ce qu'ils lui voulaient, après tout il avait dix-huit ans, ce qui lui permettait de vire seul si il le voulait, quoi qu'il n'était pas totalement majeur étant donné que c'est 21 ans l'âge légal pour boire, voter et tout le tralala.

made by Jacage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

avatar




MessageSujet: Re: Isara ♥ You'll never be my family   Sam 29 Juin - 18:41


¤ You'll never be my family ¤
Ft. Isaac Lahey ♥



Le problème lorsque vous quittiez votre ancienne vie avec en tout et pour tout un sac à dos contenant quelques affaires personnelles et le strict minimum bah c'était qu'une fois une ville posée, il fallait bien sur tout recommencer à zéro. Job, ça c'était ok, le patron d'un bar m'avais accepté pour servir et envisageais même se me faire évoluer pour devenir barmaid, parce que je présentais bien et parce que j'avais démontré une certaine dextérité. L'appartement je venais de l’acquérir, mais voilà un appartement vide sans meubles ni rien ça n'était pas très très fonctionnel. J'avais donc passé toute ma semaine de repos dans le choix des meubles et tout le blabla qui s'en suivait. Résultat je ne comptais plus vraiment les paperasses, les coups de téléphones pour le gaz, l'électricité, le téléphone incluant l'internet. Pfiiiiou j'avais ce besoin énorme de souffler. Sauf que là je me retrouvais au milieu de quelques cartons, dans ma future chambre. Le reste avait été aménagé par des types du lieu ou vous achetiez tous le nécessaire et pour un dollars de plus magique on vous apportait et montait la chose, ça se refusait pas ! Bref me voici donc assise en tailleurs, le plan de mon futur lit par terre essayant de déterminer quoi allait à tel endroit. Mon nouveau cellulaire vibra dans ma poche de jean me faisais sursauter et je laissais tomber ma poignée de vis et écrous à terre en jurant. N’oublions pas que bien sur j'avais aussi acheté la nouvelle garde de robe qui s'imposais.

Lara Anderson, j'écoute...

La voix qui me répondit m'étais complètement inconnue et j'en fus surprise, encore plus quand la dite personne se présentait. Les services sociaux ? Mais que me voulaient ils à moi... Attentive j'écoutais donc la suite de monologue que la jeune femme me débitais au téléphone, je compris quelques termes comme le fait qu'il avait chercher et certainement trouvé quelqu'un de ma famille. Seul bémol je n'avais pas lancé cette recherche à Beacon mais dans ma précédente ville. On m'expliqua que blabla, les dossiers était à échelon national, bla bla pour le reste je ne suivais gère encore sous le choc. Un rendez-vous me fut proposé le jour même et je m'empressais d'accepter seulement voilà j'étais loin de me douter que ça allait bouleverser cette toute nouvelle vie...

Quelques heures plus tard je fus très bien accueillie par un conseiller qui commençait à m'expliquer plus en détail les choses, voilà on avait retrouvé un jeune homme prénommé Isaac qui avait perdu le reste de sa famille. On lui cherchait un tuteur, les services concernés avaient du explorer l'arbre généalogique et un vieux dossiers d'abandon d'enfant à l'orphelinat était remonté. En clair j'étais la personne la plus proche en terme de lien familiaux actuellement c'était donc à moi de voir si j'acceptais la garde ou cas échéant l'adolescent rait en foyer... J'ouvrais plusieurs fois la bouche ne sachant que répondre c'était si soudain, on m'offrit un café pour me faire revenir à moi chose que j'acceptais immédiatement. Moi responsable de quelqu'un, moi qui avait échappée de peu à la mort, commençait tout juste à se reconstruire on me mettait un jeune homme entre les mains le temps de deux ou trois années au moins... Mon accompagnateur déblatérait des termes juridiques, je compris qu'on devait avoir des tests et qu'ensuite ce que nous devrions faire mais je levais la main pour l'interrompre et lui signifier que je souhaitais avant voir avec le principal concerné, Issac. Même si dans le fond je comptais pas abandonner celui qui avait perdu ses parents, les foyers c'étaient pas toujours la joie j'avais eu de la chance moi dans mon malheur. Le conseiller se levait pour me faire signe de le suivre, l'heure de la confrontation arrivait...




© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Isara ♥ You'll never be my family   

Revenir en haut Aller en bas
 

Isara ♥ You'll never be my family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» e n g e l xxx family is the only thing you have to care about
» Exode de 1940 - Les Français sur les routes
» ** Les Sylvanians de Ptepuce ** Un Parc d'attraction p.9
» Mauthyse's family !
» Mise à jour de mes figurines!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So what :: hors jeu :: bye ... :: rp-